Etude de faisabilité

Diriger une entreprise consiste bien souvent à savoir choisir les projets les plus adaptés à la stratégie choisie.Que le dirigeant soit dans une démarche de créationd'entreprise, de développement par l’investissement ou de restructuration il est en permanence confronté à devoir évaluer les solutions et les projets qui s’offrent à lui.L’étude de faisabilité est un outil conçu pour répondre à ce besoin d’analyse de la viabilité et des implications d’ordre économiques et organisationnelles d’un projet.

l'utilité de l'étude de faisabilité

Quand faut-il réaliser une étude de faisabilité ?

Avant de se lancer dans la mise en œuvre d’un projet, il convient de se demander si le projet sera rentable, s’il est techniquement réalisable ou encore si l’entreprise dispose des ressources (financières, compétence, …) pour le mettre en œuvre. L’étude de faisabilité va avoir plusieurs objectifs :

  • l'étude de faisabilitéMesurer les objectifs à atteindre,
  • Evaluer les conditions nécessaires à la réussite du projet (timing, matériel, compétence, financement, …),
  • Etudier les différents scénarios possibles,
  • Planifier la mise en œuvre du projet.

 

L’étude de faisabilité intervient le plus souvent juste après que le projet ait été définit. En effet, réaliser une étude de faisabilité avant d’avoir défini la finalité du projet, ou après avoir réalisé les principaux choix opérationnels, la rendrait inutile.

 

Comment réaliser une étude de faisabilité ?

réaliser l'étude de faisabilité ?

Réaliser une étude de faisabilité nécessite plus de rigueur et de méthode que de compétences techniques spécifiques. Il faut avancer en plusieurs étapes :

  • Evaluer les besoins du projet,
  • Evaluer le coût financier du projet,
  • Etudier les scénarios possibles,
  • Choisir le scénario le plus adapté.

 

Etude de faisabilité : évaluer les besoins du projet

Avant de se demander si un projet est réalisable et de se lancer dans une étude de faisabilité, il est nécessaire d’évaluer les besoins du projet. Les besoins sont ici des besoins concrets, il ne s’agit pas de se contenter d’un simple montant financier. On peut distinguer plusieurs types de besoins :

  • Les besoins d’ordre immobilier (local, entretien, …),
  • Les besoins mobiliers (bureaux, matériel de bureau, ordinateurs, …),
  • Les besoins de compétence (personnel, formation, sous-traitance de capacité ou de compétence, …)
  • Les besoins de production (matériel, matériaux, matières premières, marchandises,…)
  • Les besoins d’exploitation (organisation, administratif, planification, …)
  • Les besoins de commercialisation (communication, commercialisation, …)
  • Les besoins techniques (innovation, prestation, comptabilité, juridique, social, fiscalité, …),

 qu'est ce que l'étude de faisabilité

Dans le cas d’une création d’entreprise, on part de rien, les besoins sont donc très larges et facilement identifiables. Lors d’une étude de faisabilité d’un projet au sein d’une structure existante, il faut identifier les besoins du projet et évaluer si l’équipe en place est en mesure de les apporter lorsqu’on en aura besoin(compétence, temps, organisation, …).

 

Etude de faisabilité : évaluer le coût financier du projet

Une fois les besoins identifiés et la manière de les apporter au projet identifié, il sera nécessaire d’estimer le coût financier pour l’étude de faisabilité.

l'étude de faisabilité et le coût financierAfin de ne pas se lancer dans une étude de faisabilité qui serait inutile car les moyen mis à disposition sont insuffisants à côté des besoins indispensables, nous proposons souvent aux dirigeants que nous accompagnons de commencer l’étude de faisabilité par une estimation grossière des besoins et des coûts afin d’avoir une idée du budget général (on évite ainsi de chiffrer précisément l’ensemble des besoins pour ne s’attacher qu’aux plus coûteux et aux plus stratégiques). On est parfois étonné dans un sens ou dans l’autre du budget global d’un projet.

Une fois que le budget global est connu, une seconde démarche de recherche des besoins et d’évaluation des coûts pourra alors être lancée dans l’étude des scénarios de l’étude de faisabilité.

 

Cette démarche en deux temps est un peu plus longue, elle dispose cependant de trois avantages :

  • l'utilité de l'étude de faisabilitéElle permet généralement à l’étude de faisabilité d’être plus précise car le fait de faire une seconde évaluation des besoins permet souvent de les ajuster (en nature et en prix).
  • Elle permet de ne pas s’engager trop vite dans une étude de faisabilité souvent chronophage et parfois coûteuse alors que l’entreprise n’a manifestement pas les moyens de lancer le projet à court terme. La solution est alors de faire évoluer les choses en adaptant le projet, en le repoussant ou en l’annulant.
  • Lorsque le projet est repoussé, la première partie de l’étude de faisabilité joue parfois son rôle un peu plus tard, pour écarter de nouveau le projet ou au contraire relancer le projet suite à l’évolution de la situation des besoins ou des moyens.

 

Etude de faisabilité : étudier les scénarios possibles

Après s’être assuré de la capacité de l’entreprise, ou du créateur d’entreprise de mener à bien le projet, vient le second temps de l’étude de faisabilité : l’étude des scénarios possibles.

Il s’agit dans cette partie d’étudier les différentes démarches qui permettent d’atteindre le but fixé et de les évaluer précisément. Cette partie correspond au cœur même de l’étude de faisabilité. Il est à ce titre important que le dirigeant, le créateur d’entreprise participe aux échanges sur la sélection des scénarios possibles. Pour rechercher les scénarios possibles, il faut, dans un premier temps analyser les forces et les faiblesses du projet dans son contexte.

L’analyse SWOT (Strengh, Weakness, Opportunities and Threats) est un outil qui permet de travailler sur les options de stratégies possibles en fonction des forces et des faiblesses de l’entreprise ainsi que des opportunités et des risques du marché. D’autres outils complémentaires ou différents peuvent être utilisés pour évaluer les stratégies possibles pour atteindre le but fixé.

qu'est ce qu'une étude de faisabilité

Attention de bien s’attacher à caractériser chaque stratégie afin d’aider le futur choix(temps de réalisation, planification de la mise en œuvre, partenaires nécessaires, …).

Une fois chaque stratégie définie, vous pouvez passer à la phase de chiffrage détaillé des besoins. Il s’agit ici d’appliquer la même démarche que lors de la réalisation d’un prévisionnel. Pensez à adapter les différents chiffrages en fonctions de la stratégie et de son timing (communication, mise en œuvre, commercialisation, …).

 

 

Etude de faisabilité : le choix du scénario

Si vous en avez la possibilité, utilisez un logiciel pour faire les prévisionnels des différents scénarios. C’est moins long que ça en a l’air et cela permet de dégager un ou deux scénarios privilégiés que vous testerez grâce à différentes simulations sur le logiciel. Il faudra au final arrêter votre choix sur un scénario.

étude de faisabilité choisir un scénario

Une fois votre choix fait, faites-vous un plan de route avec des objectifs et des étapes. N’oubliez pas que vous le faites dans le cadre d’une étude de faisabilité et qu’il ne faut pas trop se projeter au risque de manquer de recul et de sens critique. Pensez aussi à établir, comme dans un business plan,  3 prévisionnels, un optimiste, un raisonnable et un pessimiste et veiller à ce que votre projet soit rentable et viable même dans le cas du prévisionnel pessimiste, sinon il faudra reprendre votre étude de faisabilité.

 

Etude de faisabilité : la mise en œuvre du projet

faire une étude de faisabilité

Une fois votre étude de faisabilité terminée, il vous reste à démarrer votre projet. Pour certains cela commencera par une recherche de financement, pour d’autre une validation de la direction et un top départ suffiront.

En tout état de cause, conservez précieusement les hypothèses non retenues de votre étude de faisabilité ainsi que le fruit des discussions pour diverses raisons :

  • Cela peut toujours servir à affiner le scénario au fil du temps,
  • La démarche que vous avez utilisée pour réaliser l’étude de faisabilité pourra vous être utile lors de l’étude d’un autre projet qui nécessitera lui aussi une étude de faisabilité
  • L’étude a posteriori des interventions des uns et des autres peut aider à mieux cerner les compétences de qualité d’analyse ou de vision de vos collaborateurs et/ou prestataires et pourquoi pas de mieux prendre en compte leur avis lors d’un prochain projet.